En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

saints Willibald et Wynnebald

Missionnaires anglo-saxons (viiie siècle).

Jeunes aristocrates anglo-saxons, Willibald et Wynnebald étaient partis de Grande-Bretagne avec leur père en pèlerinage à Rome (vers 720). Après la mort de leur père à Lucques, les deux frères poursuivirent leur route jusqu'à Rome, où Wynnebald décida d'entrer dans un monastère tandis que Willibald continuait son pèlerinage pour gagner la Terre sainte. En 723, il s'embarqua à Naples, parvint à Éphèse, gagna la Palestine et resta deux ans et demi à visiter les Lieux saints. Le récit de son pèlerinage, rédigé par une moniale du monastère d'Heidenheim, constitue un témoignage très précieux pour connaître la situation des sanctuaires chrétiens en Palestine durant le haut Moyen Âge. Sur le chemin du retour, Willibald passa à Constantinople, où il resta deux ans avant de regagner l'Italie, où il s'établit au Mont-Cassin, abbaye alors nouvellement restaurée. Il devait y rester dix ans.

Les deux frères auraient sans doute fini leur vie en Italie si, en 738, saint Boniface n'était venu en pèlerinage à Rome. Toujours à la recherche de collaborateurs, Boniface rencontra ces compatriotes, qu'il finit par convaincre de venir avec lui en Germanie. Wynnebald fonda plusieurs églises en Thuringe, dont celle de Salzenbrücken, près d'Erfurt, et le monastère d'Heidenheim qui, selon l'usage anglo-saxon et celte, était un monastère double (d'hommes et de femmes). Il y fit venir sa sœur Walburge, alors moniale en Angleterre et qui, après la mort de Wynnebald, en 761, devint abbesse du monastère jusqu'à sa mort, le 25 février 779.

Quant à Willibald, il fut fait évêque d'Eichstädt lorsque Boniface créa les évêchés de Germanie (741). Il mourut dans cette ville le 7 juin 786.

Wynnebald est fêté le 18 décembre, Willibald le 7 juillet.