En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Albrecht Wenzel Eusebius von Wallenstein ou Albrecht Wenzel Eusebius von Waldstein

en tchèque Albrecht z Valdštejna

Général d'origine tchèque au service de l'Empire (Hermanič, Bohême, 1583-Eger, aujourd'hui Cheb, 1634).

Né d'une famille noble de rite utraquiste, il se convertit au catholicisme sous l'influence des jésuites (1606). Il prend le parti de l'empereur en 1618 lors de l'insurrection des États de Bohême, ce qui lui vaut d'acquérir des biens de nobles protestants et d'être créé duc de Friedland (1624). Sur ses propres ressources, il réunit une armée au service de l'empereur, qui était alors dépendant des forces de la Sainte Ligue. Vainqueur d'Ernst von Mansfeld à Dessau (1626), il soumet toute l'Allemagne du Nord. Avec les duchés de Sagan et de Meklembourg, il reçoit le titre d'« Amiral de la mer Océane et Baltique » (1628), mais doit se retirer en 1630, les princes de la Ligue ayant contraint l'empereur à le congédier (diète de Ratisbonne). La menace suédoise (1631) amène cependant Ferdinand II à le rappeler au commandement de l'armée impériale avec des pouvoirs accrus. Mais, vaincu à Lützen en 1632, Wallenstein adopte une stratégie purement défensive et entame des négociations secrètes avec les protestants. Révoqué par l'empereur pour haute trahison, il est assassiné en 1634.