En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Salvatore Viale

Écrivain corse de langue italienne (Bastia 1787-Bastia 1861).

Issu d'une famille de propriétaires aisés de Terra Vecchia, très liée à la papauté, il étudie le droit à Rome. Avocat diplômé de l'université de Pise, il devient juge d'instruction en 1819, conseiller à la Cour d'appel en 1826.

Parallèlement à cette activité juridique, et fort de l'expérience dont elle l'enrichit, il anime la vie intellectuelle bastiaise, tout en gardant un contact régulier avec les académies romaines ou florentines. Il intervient dans les débats de son temps, s'intéresse à la littérature populaire corse et à la vendetta, à laquelle il consacre une grande partie de son œuvre.

Sa première composition, la Dionomachia (1817), est remarquée par Stendhal et Lamartine, dont Salvatore devient l'ami. Ce long poème héroï-comique, composé dans la veine de la Secchia rapita d'Alessandro Tassoni, dont s'inspira Boileau pour son Lutrin, a été réédité à plusieurs reprises.