En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yehuda ben Shaul ibn Tibbon

Médecin et traducteur juif (Grenade vers 1120-Marseille vers 1190).

Sa vie nous est connue par le témoignage de son coreligionnaire Benjamin de Tudèle. Après avoir fui les persécutions des juifs à Grenade, il s'établit à Lunel (Hérault) où il exerça la médecine et traduisit en hébreu de nombreux ouvrages écrits en arabe : Kitab al-amanat wa i'tiqadat, de Saadia ben Yosef al-Fayoumi (Saadia Gaon, 882 - 942), traduit en 1186 sous le titre Sefer ha-emunot we ha-dehot (Livre des croyances et des opinions) ; al-Hidayah ila faraïd al-qouloub (Introduction aux devoirs des cœurs), de Bahya ben Josef ibn Paquda (fin du xie siècle), et surtout le Sefer ha-Kouzari (le Livre des Khazars) de Yehuda ha-Levi. Il traduisit également des ouvrages de grammaire et rédigea à l'intention de son fils Samuel ben Yehuda, qui devait comme lui devenir un grand traducteur, un texte considéré comme son testament spirituel et moral : Musar Ab (les Recommandations d'un père).