En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Richard Séguin

Chanteur et auteur-compositeur de folk et de rock canadien d'expression française (Montréal, Québec).

Ce garçon doux et cultivé est en quelque sorte le Jackson Browne québécois. Après avoir participé à l'aventure éphémère du groupe La Nouvelle Frontière, il forme, en 1972, avec sa sœur jumelle Marie-Claire, un duo nourri de folk, qui, pendant quatre ans, va être le symbole d'une génération québécoise bercée par le peace and love californien. Les Séguin jouent en première partie de Diane Dufresne et de Félix Leclerc, puis enregistrent quatre disques (Séguin, 1972, En attendant, 1974, Récolte de rêves, 1975, Festin d'amour, 1976).

En solo et rock. En 1976, ils décident de se séparer pour entamer chacun une carrière solo. Pendant que sa sœur poursuit sa ballade folk, Richard se tourne vers le rock et s'associe avec Serge Fiori, le leader d'Harmonium (le King Crimson québécois), pour un album, Deux cents nuits à l'heure (1976), au son très américain, qui le transforme en une véritable rock star de la Belle Province. En 1980, il enregistre le premier album sous son nom, la Percée, qui sera suivi, en 1981, de Trace et contraste, avec la romancière Louky Bersianik et, en 1985, de Double Vie. L'échec du « oui » au référendum pour la souveraineté du Québec va déstabiliser les créateurs francophones et, pendant trois ans, Séguin va s'interroger sur ce qu'il peut bien chanter. En 1988, Journée d'Amérique, avec un morceau phare comme Ici comme ailleurs, est une magnifique réponse à l'omniprésence de la culture américaine et, en même temps, le manifeste du réveil québécois. Aux portes du matin, en 1991, avec son folk-rock poétique, confirme l'importance de Richard Séguin au sein des faiseurs de « tounes » qui vivent le long du Saint-Laurent.