En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Sulston

Biochimiste britannique (? 1942).

Après avoir obtenu un doctorat en chimie organique à l'université de Cambridge (1966), il a, dans cette ville, travaillé de 1969 à 1992 au Laboratoire de biologie moléculaire du Medical Research Council, puis fondé et dirigé de 1992 à 2000 le Centre Sanger dans le but de contribuer à la compréhension du génome humain. Accompagnant dans ses recherches son compatriote S. Brenner, il s'est attaché à reconstituer la généalogie de toutes les cellules du ver de terre adulte Caenorhabditis elegans, jusqu'à leur origine dans l'œuf fécondé ; avec d'autres collègues, il a dressé ensuite la carte des chromosomes de ce nématode, puis réalisé en 1998 le séquençage complet de son génome. Il a montré que chacune de ses cellules suit le même programme de division et de différenciation. Pour ces découvertes, il a partagé le prix Nobel de médecine, en 2002, avec S. Brenner et R. Horvitz : la somme des travaux de ces trois chercheurs a élucidé les mécanismes fondamentaux de l'apoptose et permis de mieux comprendre les origines de maladies liées à la dégénérescence des cellules.