En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Philippe Sollers

Philippe Sollers
Philippe Sollers

Écrivain français (Talence 1936).

Après des débuts classiques (Une curieuse solitude, 1957), il entreprend une double réflexion sur le langage et sur les rapports du langage avec le réel (le Parc, 1961 ; Drame, 1965 ; Logiques, 1968 ; Nombres, 1968 ; « Écriture et révolution », dans Théorie d'ensemble de Tel quel, 1968 ; Lois, 1972 ; H, 1973 ; Paradis, 1981). Animateur de la revue Tel quel de 1960 à 1982, il passe ensuite, dans une veine plus romanesque, à la critique brillante d'une société contemporaine falsifiée et hypocritement répressive (Femmes, 1983 ; Portrait du joueur, 1984 ; le Cœur absolu, 1987 ; la Fête à Venise, 1991 ; le Secret, 1993). On lui doit également Casanova l'admirable (1998), Passion fixe (2000) et de nombreux écrits sur l'art et le monde de l'art (Éloge de l'infini, 2001 ; Mystérieux Mozart, 2001).