En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

André Siniavski

Romancier et critique littéraire russe (Moscou 1925-Fontenay-aux-Roses 1997).

Historien de la littérature, chercheur à l'Institut Gorki, il est démis de ses fonctions universitaires après avoir pris la défense de Boris Pasternak, prix Nobel de littérature en 1958. Dans les années 1960, il devient une des figures marquantes de la dissidence russe. Arrêté en 1965 pour avoir publié illégalement, à l'étranger, plusieurs ouvrages contre le régime, il est condamné à sept ans de camp « à régime sévère ». Malgré les protestations de nombreux intellectuels, dont Alexandre Guinzbourg, André Breton, Marguerite Duras et Michel Leiris, il ne sera libéré qu'en mai 1971. En 1973, il s'installe en France, où il enseigne à l'université Paris-IV et publie Une voix dans le chœur (1974), prix du Meilleur Roman étranger, André-la-Poisse (1981), Bonne Nuit ! (1984), Ivan le Simple. Paganisme, magie et religion du peuple russe (1990).