En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mark Sandrich

Réalisateur américain (New York 1900-Los Angeles 1945).

Mark Sandrich est « le » réalisateur des comédies musicales « de » Fred Astaire et Ginger Rogers : la Joyeuse Divorcée (The Gay Divorcee, 1934), le Danseur du dessus (Top Hat, 1935), Suivons la flotte (Follow the Fleet, 1936), l'Entreprenant M. Petrov (Shall we Dance ?, 1937) et Amanda (Carefree, 1938). Réputé pour sa précision (il ne dépassait pas son budget…), son sérieux et son sens de la décoration, il excella dans ce genre.

Débutant par des courts métrages comiques, le cinéaste réalisa une vingtaine de films, dont deux des premiers parlants (Runaway Girls en 1928 et The Talk of Hollywood en 1929), qui furent des échecs. Ce n'est qu'en 1932 qu'il devint célèbre, en recevant un Oscar pour son court métrage musical, So This Is Harris (1932). Ce film lui ouvrit la porte des studios RKO qui produisaient des comédies musicales.

Entre 1941 et 1945, il mit en scène pour la Paramount plusieurs comédies et films musicaux, et mourut avant d'avoir pu mener à bien la Mélodie du bonheur (Blue Skies, 1946), qui fut réalisé par Stuart Heisler, avec Fred Astaire et Bing Crosby.