En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ghiánnis Rítsos

Poète grec (Malvoisie, Péloponnèse, 1909-Athènes 1990).

Poète engagé, tuberculeux, il connaît les séjours en sanatorium, la déportation et les assignations à résidence. De facture classique (Tracteurs, 1934 ; Épitáphios [Chant funèbre], 1936), sa poésie évolue vers le lyrisme (le Chant de ma sœur, 1937 ; Grécité, 1947). Que ce soit en de longues séquences sous forme de dialogue dramatique (Oreste, 1956 ; Hélène, 1972) ou en de courts poèmes incisifs (Quatrième Dimension ; Témoignages, 1963-1966), son œuvre témoigne d'une riche expérience humaine et sociale et d'une émouvante fraternité (le Mur dans le miroir, 1972 ; Pierres, répétitions, barreaux, 1977 ; Erotica, 1981).