En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Konstandínos Ríghas

dit Feraíos

Poète grec (Velestino, Thessalie, 1757-Belgrade 1798).

D'origine paysanne, il milite à Vienne pour la cause de l'ndépendance. En route pour la Grèce, il est arrêté à Trieste, et remis par les Autrichiens aux Turcs, qui l'exécutent.

Outre un roman, l'École des amants délicats (1790), inspiré de Restif de La Bretonne, il a composé des poèmes, dont le plus célèbre est un Chant de guerre, qui devint le symbole de l'insurrection naissante. Si Ríghas dépasse, par son activité politique, le cadre de la seule littérature, c'est par elle qu'il fut connu de tout le peuple grec, qui vit en lui un poète martyr.

Pour en savoir plus, voir l'article histoire de la Grèce moderne.