En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Stanley Keith Runcorn

Géophysicien britannique (Southport, Merseyside, 1922-San Diego, Californie, 1995).

Pionnier du paléomagnétisme, Stanley Runcorn est à l'origine d'importantes recherches sur le champ magnétique terrestre. Dès 1946, il collabore avec le professeur Patrick Blackett à l'université de Manchester, puis travaille à Cambridge et à Durham, avant de rejoindre l'université de Newcastle, où il exercera de 1956 à 1988. Après avoir comparé les propriétés magnétiques (inversion du champ magnétique terrestre) de roches prélevées sur plusieurs continents, il met en évidence le déplacement à l'échelle des temps géologiques des plaques lithosphériques, démontrant ainsi que l'Inde, à l'origine rattachée à l'Afrique, a migré au cours du temps de plus de 2 000 km vers le nord pour rencontrer l'Asie et donner naissance à l'Himalaya. Il étudie plus tard les effets des champs magnétiques sur d'autres planètes, avant d'être recruté par la NASA pour étudier le magnétisme lunaire.