En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wilma Rudolph

Athlète américaine (Clarksville, Tennessee, 1940-Nashville 1994).

Vingtième d'une famille de 22 enfants, issue d'un ghetto du Tennessee, Rudolph dut souffrir de nombreuses maladies pendant son enfance (scarlatine, pneumonie), dont la plus grave fut la perte de l'usage de la jambe gauche entre 4 et 6 ans en raison d'une poliomyélite.

Cette miraculée joue d'abord au basket-ball, mais est remarquée lors d'un match pour sa pointe de vitesse. Elle devient membre du relais 4 x 100 mètres américain qui remporte la médaille de bronze aux jeux Olympiques de Melbourne en 1956.

Première femme à courir le 200 mètres en moins de 23 secondes juste avant les Jeux de Rome en 1960, elle gagne son surnom de « Gazelle noire » pendant ces jeux Olympiques lors de ses victoires au 100, au 200 mètres et dans le relais 4 x 100 mètres, en surclassant toutes ses adversaires et en améliorant le record du monde du 200 mètres (22  '' 9 dixièmes). En 1961, elle établit un dernier record du monde du 100 mètres en 11 '' 2 dixièmes, avant d'abandonner la compétition. (→ athlétisme.)