En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gabrielle Roy

Femme de lettres canadienne d'expression française (Saint-Boniface, Manitoba, 1909-Québec 1983).

Elle peint avec réalisme la vie urbaine à Montréal (Bonheur d'occasion, 1945 ; Alexandre Chenevert, 1954) et est revenue avec nostalgie à l'évocation de son Ouest natal (la Petite Poule d'eau, 1950 ; Rue Deschambault, 1955 ; la Montagne secrète, 1961 ; la Route d'Altamont, 1966 ; Un jardin au bout du monde, 1975) sans s'interdire une incursion chez les Esquimaux du Grand Nord (la Rivière sans repos, 1970). On lui doit aussi des souvenirs sur son expérience d'institutrice (les Enfants de ma vie, 1977) et, publiés à titre posthume, neuf textes autobiographiques (le Pays de bonheur d'occasion, 2001).