En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Teddy Riner

Judoka français (Pointe-à-Pitre 1989).

Champion olympique des plus de 100 kg aux jeux Olympiques de Londres, en 2012.
Judoka le plus titré en championnat du monde, avec six titres (plus de 100 kg en 2007, 2009, 2010, 2011, 2013, toutes catégories en 2008).

Athlète au gabarit impressionnant de 2,03 m pour 130 kg, Teddy Riner s’est imposé très vite au plus haut niveau mondial chez les plus de 100 kg (catégorie lourds) et en toutes catégories. Après avoir pris sa première licence à Paris en 2002, il est sélectionné pour la première fois en équipe de France en 2005 : il obtient la médaille de bronze aux Championnats d'Europe juniors à Zagreb. Il devient champion du monde juniors dans la catégorie des plus de 100 kg (catégorie lourds) en 2006, à Saint-Domingue, en République dominicaine. Il est champion d’Europe en 2007 puis champion du monde à dix-huit ans, en 2007, à Rio de Janeiro, en plus de 100 kg (catégorie lourds), devenant ainsi le neuvième français champion du monde et le plus jeune champion du monde, masculin, de l'histoire. Il est champion du monde en 2008 en toutes catégories, année où il obtient une médaille de bronze aux jeux Olympiques de Pékin chez les plus de 100 kg (catégorie lourds). Il a également remporté le Tournoi de Paris en 2008 et en 2009. Il est de nouveau champion du monde en plus de 100 kg (catégorie lourds) en 2009, à Rotterdam. En 2010, il remporte le Master, puis est vice-champion d'Europe par équipes. Cette même année, il conserve son titre de champion du monde en plus de 100 kg (catégorie lourds) à Tokyo, égalant ainsi les records de quatre victoires en championnat du monde détenus par le Français David Douillet et les Japonais Yashuhiro Yamashita et Naoga Ogawa, en lourds, et par le Japonais Fujii, en mi-moyens. Il obtient aussi la médaille d'argent en toutes catégories. Il remporte une nouvelle fois, en 2011, le Tournoi de Paris, avant de retrouver son titre de champion d'Europe en plus de 100 kg (catégorie lourds) cette même année 2011. Avec sa cinquième victoire en championnat du monde, en 2011, en plus de 100 kg (catégorie lourds), à Paris, il devient le judoka le plus titré en championnat du monde. Il est également champion du monde par équipes en 2011. Il remporte un cinquième Tournoi de Paris en 2012. Il est champion olympique des plus de 100 kg aux jeux Olympiques de Londres, en 2012. En 2013, il remporte un sixième Tournoi de Paris, est champion d'Europe en plus de 100 kg (catégorie lourds) et champion du monde en plus de 100 kg (catégorie lourds), à Rio de Janeiro. En 2014, il remporte un quatrième titre de champion d'Europe en plus de 100 kg (catégorie lourds).

Ce droitier a comme spécialités l’o-soto-gari, ou grand fauchage extérieur (on fauche une jambe, par l'extérieur, avec un déséquilibre arrière) et le harai-goshi (fauchage des deux jambes adverses avec sa jambe). [→ judo.]