En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Quinon

Athlète français (Lyon 1962-Hyères 2011).

Repéré lors d'une journée de détection dans la banlieue de Lyon, il a commencé la perche à 14 ans à Péage-de-Roussillon (Drôme). Entraîné par son père, un ancien coureur de 800 m, il saute au Rhodia Club de Salaise-sur-Sanne (Isère). Il est champion national cadet en 1979, puis prend la deuxième place des Championnats d'Europe juniors en 1981, avec un saut à 5,30 m. Cette même année, il franchit une barre à 5,50 m. Entraîné par Jean-Claude Perrin, il devient champion de France en 1982. Il bat le record du monde de la spécialité en 1983, avec un saut à 5,82 m, améliorant de 1 cm le record du Soviétique Vladimir Poliakov. Il est alors le premier à tenter les 6 m. En 1984, il remporte la médaille d'argent aux Championnats d'Europe en salle, à Göteborg, puis devient champion de France pour la troisième fois d'affilée. Cette même année 1984, Il est champion olympique de saut à perche aux Jeux de Los Angeles, en franchissant une barre à 5,75 m, et devient à l'occasion le premier médaillé olympique français à la perche et le premier Français champion olympique d'un concours athlétique. Battant les Américains chez eux, il a bénéficié notamment de l'absence du détenteur du record du monde, Sergueï Bubka, en raison du boycott de l'équipe de l'Union soviétique. En 1985, il franchit 5,90 m, la barre la plus haute de sa carrière. (→ athlétisme.)