En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Philippe IV

Philippe IV d'Espagne
Philippe IV d'Espagne

(Valladolid 1605-Madrid 1665), roi d'Espagne, de Naples, de Sicile, de Sardaigne, duc de Milan (1621-1665) et de Portugal (1621-1640), souverain unique des Pays-Bas, de la Franche-Comté et du Charolais à partir de 1633, fils aîné de Philippe III et de Marguerite de Styrie.

Sous la direction du Premier ministre le comte-duc d'Olivares, l'Espagne fournit son dernier grand effort européen : guerre de Trente Ans (1618-1648), reprise de la guerre des Pays-Bas (1621-1648), guerre contre la France (1635-1659). Les défaites des Dunes (1639, sur mer, face aux Hollandais) et de Rocroi (1643) ôtent à l'Espagne tout espoir de triomphe. Les efforts exigés des territoires espagnols provoquent des soulèvements (Catalogne, 1640 ; Portugal, 1640, qui redevient indépendant ; Naples, 1647-1648). La paix s'accompagne de dures conditions, lors des traités de Münster (1648, avec la Hollande) et des Pyrénées (1659, avec la France, qui reçoit le Roussillon et l'Artois) ; Dunkerque et la Jamaïque vont à l'Angleterre (1660). La crise conduit à une profonde réflexion politique et économique (Moncada, Gracián), à un raffermissement de la piété, et à une vive sensibilité artistique, en littérature (Lope de Vega, Quevedo, Calderón) comme en peinture (Zurbarán, Murillo, Velázquez). Philippe IV avait épousé Élisabeth de France (1615) puis Marie-Anne d'Autriche (1649). Sa fille Marie-Thérèse épousa Louis XIV (1660). Un seul fils lui survécut, Charles II.