En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Culliford, dit Peyo

Dessinateur belge de bande dessinée (Bruxelles 1928-Bruxelles 1992).

Après des études aux Beaux-Arts de Bruxelles, Pierre Culliford, dit Peyo, fait ses armes comme gouacheur pour un studio d’animation où il rencontre Franquin (Gaston Lagaffe) et Morris (Lucky Luke). Après divers petits travaux de dessinateur et de graphiste, il publie en 1946 des bandes (strips) mettant en scène ses premiers personnages : l’Indien Pied-Tendre et le scout Puce dans Ricquet, l’inspecteur Pik dans le Petit Monde ou encore Johan dans la Dernière Heure. Après diverses publications (Poussy en 1949 dans le Soir), Peyo obtient en 1952, grâce à l’obstination de son ami Franquin, ses premières pages dans le Journal de Spirou, avec son personnage tout droit sorti du Moyen Âge, Johan, accompagné dès 1954 de Pirlouit. C’est en 1958, dans un épisode des deux compères, la Flûte à six trous, que naissent les Schtroumpfs.

À l’origine, ces petits lutins bleus à bonnet et pantalon blancs ne sont que des personnages secondaires, mais le succès qu’ils remportent notamment grâce à leur langage schtroumpf (qui consiste à remplacer certains mots par « schtroumpf »), leur confère rapidement la légitimité d’un album. En 1959, paraissent ainsi les premières aventures de ces éternels multi-centenaires (le Grand Schtroumpf a 542 ans et les Schtroumpfs ne vieillissent pas), sous forme de mini-planches, publiées en suppléments au magazine Spirou. Très vite, les incontournables aventures des Schtroumpfs, vivant dans un village aux maisons-champignons, rejoignent les pages du journal avec des planches au format standard. Fort de ce succès, Peyo fonde ses propres studios et forme toute une génération de jeunes dessinateurs, dont Walthéry (Natacha). En 1960, avec sa nouvelle équipe, il crée la série Benoît Brisefer, puis Jacky et Célestin. Ce sont cependant les Schtroumpfs qui monopolisent le plus son studio ; alors qu’ils deviennent des phénomènes mondiaux, leur créateur développe dans les années 1980 un vaste marché des produits dérivés à l’image de ses personnages (dessins animés créés par Hanna & Barbera aux États-Unis, mensuel, figurines, etc.).

À la mort de Peyo, ses enfants reprennent le flambeau, notamment son fils Thierry Culliford qui supervise l’exécution graphique et coécrit, avec le complice de toujours de son père, Yvan Delporte, les scénarios des derniers albums.