En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedrich Paulus

Maréchal allemand (Breitenau 1890-Dresde 1957).

Général en 1939, spécialiste des blindés, il devient chef d'état-major de Reichenau (→ campagnes de Pologne et de France). Premier sous-chef à l'OKH (le commandement en chef de l'armée de terre, novembre 1940), il prépare l'invasion de l'URSS et remplace (janvier 1942) à la VIe armée Reichenau qui prend le groupe d'armées Sud.

Paulus contribue à arrêter devant Kharkov l'offensive russe de printemps ; il atteint la Volga mais ne parvient pas à « nettoyer » Stalingrad, où il est encerclé (novembre).

Contraint de se défendre sur place par un Führer (→ Hitler) qui le nomme maréchal mais ne peut ni le ravitailler par air ni le débloquer, Paulus se rend (31 janvier 1943) avec 91 000 survivants. En captivité, il finit par adhérer au Comité national de l'Allemagne libre et accepte de servir la propagande soviétique en appelant la Wehrmacht à capituler.

Libéré en 1953, il se retire en RDA. Ses souvenirs ont paru en RFA.

Pour en savoir plus, voir les articles bataille de Stalingrad, guerre germano-soviétique, Seconde Guerre mondiale.