En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

James Cleveland Owens, dit Jesse Owens

Athlète américain (Danville, Alabama, 1913-Tucson 1980).

Le souvenir de ce sprinteur restera à jamais lié à l'évocation des jeux Olympiques de Berlin (1936), où il réalisa l'exploit de remporter quatre médailles d'or, en sprint (100 m, en 10 '' 3, devant Ralf Metcalfe, 200 m, en 20 '' 7, établissant un nouveau record du monde, et relais 4 × 100 m) et au saut en longueur (avec un bond de 8,06 m).

Admirable athlète de 1,85 m pour 77 kg, Jesse Owens alliait l'élégance à la puissance, l'aisance à la noblesse du geste. Il commença à l'âge de 15 ans, et se fit tout de suite remarquer par sa vitesse et ses dons de sauteur. C'est probablement en 1935 qu'il a, d'un point de vue strictement sportif, réalisé son plus grand exploit : le 25 mai de cette année-là, à Ann Arbor, il s'appropria en deux heures et vingt minutes cinq records du monde et en égala un sixième, celui du 100 yards, en 9 '' 4. Il s'attribua ceux du 200 m et le 220 yards en ligne droite, en 20 '' 3, du 200 m et du 220 yards haies en ligne droite, en 22 '' 6, et surtout celui du saut en longueur, avec un bond de 8,13 m. Ce dernier record allait tenir vingt-cinq ans, jusqu'aux 8,21 m de Ralph Boston, en 1960. Owens a aussi porté, lors d'une autre compétition, le record du monde du 100 m à 10 '' 2.

La carrière d'Owens fut hélas écourtée : après le retour triomphal aux États-Unis qui fit suite à son quadruplé olympique, il fut radié par sa propre fédération pour avoir refusé de participer à des meetings de gala, puis disqualifié pour professionnalisme, alors qu'il était loin d'avoir terminé sa progression. Son exploit de remporter quatre médailles d'or en athlétisme aux jeux Olympiques ne fut égalé que par un autre Américain, Carl Lewis, aux Jeux de Los Angeles, en 1984. (→ athlétisme.)