En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vladimir Nabokov

Écrivain américain d'origine russe et d'expression anglaise et russe (Saint-Pétersbourg 1899-Montreux, Suisse, 1977).

La révolution d'Octobre fait de lui un émigré cosmopolite en France, en Allemagne, avant qu'il ne s'installe aux États-Unis, où il enseignera la littérature à l'université Cornell. De la tradition russe son œuvre conserve le sens de l'absurde et de la dérision (Invitation au supplice, 1935 ; l'Aguet, 1935 ; la Vraie Vie de Sebastien Knight, 1941 ; la Méprise, 1939). La civilisation américaine lui fournit la matière de Pnine, roman du campus (1957), de Lolita, roman de la nymphette (1955) [dont le thème est ébauché dans l'Enchanteur, nouvelle restée inédite jusqu'en 1986], où il retourne toutes les conventions culturelles de son pays d'adoption. Feu pâle (1962) fait de la critique littéraire un jeu de composition romanesque. Ada ou l'Ardeur (1969), la Transparence des choses (1972), Regarde, regarde les Arlequins (1973) jouent sur la mémoire et le passé, dans une recherche de la possession déjà notable dans les fragments autobiographiques de Autres rivages (1967). Ses nouvelles montrent la parfaite adéquation d'un esprit agile et sceptique à la forme brève (le Printemps à Fialta, 1952; Une beauté russe, 1973).