En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Joachim Murat

Joachim Murat
Joachim Murat

Maréchal de France, roi de Naples (Labastide-Fortunière, aujourd'hui Labastide-Murat, 1767-Pizzo, Calabre, 1815).

Officier (1792) et aide de camp de Bonaparte en Italie (1796), il participe ensuite au 18-Brumaire et épouse Caroline Bonaparte (janvier 1800). Membre du Corps législatif (1803), gouverneur de Paris (1804), maréchal (1804), grand amiral et prince d'Empire (1805), grand-duc de Berg et de Clèves (mars 1806-juillet 1808), il participe à la campagne d'Allemagne de 1806-1807 (capitulation de Lübeck, Eylau, prise de Königsberg).

Commandant en chef l'armée d'Espagne, il réprime durement l'insurrection de Madrid (2 mai 1808). Devenu roi de Naples (juillet) sous le nom de Joachim Napoléon, il s'empare de Capri et réalise dans son royaume d'importantes réformes : allégements fiscaux, abolition de la féodalité. Bien qu'ayant conspiré avec Talleyrand et Fouché (1809), il échappe à la disgrâce et participe à la campagne de Russie, où il se distingue à la Moskova. Mis à la tête de l'armée après le départ de Napoléon (décembre 1812), il abandonne son poste au prince Eugène (janvier 1813) pour rentrer à Naples, où il négocie secrètement avec l'Autriche. Après avoir combattu à Dresde et à Leipzig, il signe avec Vienne et Londres un traité lui garantissant ses États (11 janvier 1814). Il tente de se rallier à Napoléon aux Cent-Jours et, après Waterloo, se réfugie en Corse, d'où il essaie de reconquérir son royaume. Capturé en Calabre, il est fusillé (13 octobre).