En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Pierpont Morgan

Financier américain (Hartford, Connecticut, 1837-Rome 1913).

Il s'assura le contrôle des grandes usines métallurgiques de l'Union, qu'il fusionna en un gigantesque trust. Il chercha en vain à regrouper les grandes lignes de transports maritimes de l'Océan, et soutint une lutte acharnée contre le gouvernement. Grand collectionneur, il fonda de nombreuses œuvres philanthropiques.

Son fils, John Pierpont (Irvington, New York, 1867-Boca Grande, Floride, 1943), lui succéda en 1913 à la direction de la « J. P. Morgan and Co. » et soutint pendant la Première Guerre mondiale l'effort financier des Alliés. La banque Morgan, lors de la crise financière de 1926, fournit une aide précieuse au gouvernement français. En 1930, son chef, Owen Young, joua un rôle de premier plan dans l'élaboration du « Plan Young ». Certains des objets d'art dont John Pierpont Morgan avait hérité constituent un musée entier à Hartford ; d'autres occupent une aile du Metropolitan Museum de New York.

Anne Tracy (New York 1873-New York 1952), sœur du précédent, consacra son activité et sa fortune à des œuvres au profit des combattants français des deux guerres mondiales. Elle créa en 1939 le Comité américain du secours civil.