En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ahmed Messali Hadj

Nationaliste algérien (Tlemcen 1898-Gouvieux, Oise, 1974).

Il prend part à la Première Guerre mondiale, à l'issue de laquelle il demeure en France, y créant avec le soutien des communistes français l'Étoile nord-africaine (1924). En 1937, il crée le parti populaire algérien (PPA) ; accusé d'avoir reconstitué une ligue dissoute, il est arrêté et sera plusieurs fois emprisonné. En 1946, le Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD), qui a remplacé le PPA dissous par les autorités françaises, fait élire cinq représentants à l'Assemblée nationale.

Mais, en 1954, le MTLD se scinde en deux : le Comité révolutionnaire d'unité et d'action (CRUA), qui créera le Front de libération nationale (FLN), et le Mouvement national algérien (MNA), dont Messali Hadj conserve la direction et qui s'implante en Algérie.

Après le début de l'insurrection contre la domination française, les militants du MNA sont pourchassés par ceux du FLN. Messali Hadj se rallie au général de Gaulle ; placé en résidence surveillée, il ne recouvrera sa liberté totale qu'en 1962 et mourra en exil à Gouvieux.

Pour en savoir plus, voir les articles guerre d'Algérie, histoire de l'Algérie, Algérie : vie politique depuis 1962.