En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Mandrin

Bandit français (Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs 1725-Valence 1755).

Marchand ruiné dans une entreprise de transports pour l'armée d'Italie, il devient chef d'une bande de 200 contrebandiers (1750), introduisant en France des articles (tabac, soieries, indiennes, etc.) soumis à des droits d'entrée, qu'il vend sur les marchés aux cours de raids armés en Dauphiné, en Bourgogne et jusqu'en Auvergne. Bien accueilli par les populations, qui lui achètent ses articles à bas prix, il devient l'ennemi des fermiers de l'impôt ; dont il tarit les recettes et qui financent des mercenaires pour le capturer. Arrêté à Rochefort-en-Valdaine et ramené à Valence (1755), il est condamné à mort et exécuté.