En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Benoît Mandelbrot

Ingénieur et mathématicien français d'origine polonaise (Varsovie 1924-Cambridge, Massachusetts, 2010).

Benoît Mandelbrot avait fait une large partie de ses études en France, où sa famille s’était réfugiée pour fuir la menace nazie. Ancien élève de l’École polytechnique et docteur de l’université de Paris, il s’était installé aux États-Unis (il enseignait les mathématiques à l'institut Abraham Robinson de l'université de Yale), mais avait gardé des liens extrêmement forts avec la France, où il revenait régulièrement enseigner.

Dans le cadre de recherches menées au sein de la société informatique IBM (dont il était conseiller), il a créé l'expression de géométrie « fractale » pour désigner la construction mathématique de formes dites « autosimilaires », dont il a exposé les richesses et la théorie, en 1975, dans un ouvrage de vulgarisation, Les Objets fractals. Reprenant des travaux d'analyse remontant au début du xxe s. (tels ceux de Gaston Julia), il a construit sur ordinateur les ensembles de Mandelbrot. Ces derniers permettent, en général, de dessiner des courbes fractales, et trouvent des applications tant dans l'étude du « chaos déterministe » (et ses développements pratiques en chimie, physique, économie, etc.) que dans le domaine de l’urbanisme, de l’analyse financière ou des arts plastiques.