En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Milo Manara

Auteur italien de bandes dessinées (Luson, Italie, 1945).

Milo Manara commence sa carrière de dessinateur de bandes dessinées en 1969, en reprenant la série érotico-policière « Genius », publiée en Italie en petit format. Il participe ensuite à la création, en 1974, de la revue satirique Telerompo, en compagnie de Silverio Pisu. Sur un scénario de ce dernier, il dessine en 1976 dans la revue Alter Linus sa première histoire marquante, Lo Scimmiotto (le Singe, paru en France en album en 1980). Il publie en France plusieurs récits dans l'Histoire de France en bande dessinée des éditions Larousse, entre 1977 et 1979.

En 1978, dans le mensuel À Suivre, il crée Giuseppe Bergman. Celui-ci rencontre dans sa première aventure un mystérieux personnage, H.P., le dessinateur Hugo Pratt devenu créature de papier (H.P. et Giuseppe Bergman, 1980). Giuseppe Bergman, à la recherche de l'aventure, sera confronté à de nombreuses péripéties et rencontrera maintes jeunes filles peu vêtues, une des spécialités de Manara.

Sur un scénario d'Hugo Pratt, Manara dessine en 1983, pour la revue italienne Corto Maltese, Un été indien. La collaboration entre les deux hommes se poursuivra, en 1991, par une autre histoire, El Gaucho. Manara travaille aussi avec Federico Fellini, dessinant pour lui quelques affiches et adaptant en bandes dessinées deux scénarios du maître, le Voyage à Tullum, 1986, et le Voyage de G. Mastorna, 1992.

Toutefois, c'est dans le domaine de l'érotisme que Manara s'impose : dans le magazine l'Écho des savanes, il publie en 1983 le Déclic. Une femme sous influence (1984) fera l'objet d'une adaptation cinématographique en 1985 et connaîtra deux suites en 1991 et 1994. Dans la même veine érotico-fantastique paraît en 1986 le Parfum de l'invisible, avec une suite neuf ans plus tard.