En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Ier

(Vincennes 1339-Bisceglie 1384), comte, puis duc d'Anjou (1360-1384), roi de Sicile, comte de Provence et de Forcalquier (1383-1384).

Deuxième fils de Jean II le Bon, roi de France, il est donné en otage à Charles le Mauvais, roi de Navarre (1354), puis à Édouard III, roi d'Angleterre (1360), mais il s'enfuit (1363) et refuse de retourner en captivité.

Nommé, par son frère Charles V, lieutenant général en Languedoc (1364), il pressure cette province, d'où il organise la reconquête de la Guyenne (1369-1377). Régent en 1380 pour son neveu Charles VI, il se laisse entraîner dans les aventures italiennes par le pape d'Avignon, Clément VII, qui lui propose l'hypothétique royaume d'Adria (Italie centrale), puis la succession sicilienne. La reine Jeanne Iere de Sicile, qui a adopté Louis comme héritier (juin 1380), est assassinée en juillet 1382 par un autre prétendant, Charles de Durazzo (→ maison d'Anjou), soutenu par le pape de Rome, Urbain VI. Le duc d'Anjou, qui a saisi la Provence, envahit le royaume de Sicile, se proclame roi en août 1383, mais meurt l'année suivante.

Pour en savoir plus, voir l'article Valois.