En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lynda Lemay

Auteure-compositrice et chanteuse canadienne (Portneuf, Québec, 1966).

Artiste déjà renommée au Québec (Nos rêves, 1990 ; Y, 1994) quand elle arrive en France en 1995, Lynda Lemay y trouve aussitôt son public grâce à un répertoire volontiers ludique et grâce à un engagement scénique total, qui lui valent le soutien professionnel de Charles Aznavour. Dès la chanson la Visite, où éclate sa tournure d’esprit portée à un persiflage subtil, le ton est donné.

Également guitariste et mélodiste de talent, Lynda Lemay compose des albums à ce point personnels que ceux de 1996, de 1998 (contenant les Souliers verts) et de 1999 (un live) portent son nom. De sa voix claire et précise, qui convient aussi bien à la confession qu’à la réflexion, à l’humour qu’à la gravité, elle fait de chacun de ses autres albums un événement de la scène francophone : Du coq à l’âme ([avec les Maudits Français], 2000), les Lettres rouges ([allusion à l’Olympia], 2002), les Secrets des oiseaux ([avec De tes rêves à mes rêves], 2003), Un paradis quelque part ([dont la chanson titre est la plus célèbre], 2005), Un éternel hiver ([opéra folk], 2005), Ma signature ([avec le diptyque sur la maladie d’Alzheimer Tu t’appelles Marguerite et Je m’appelle Marguerite], 2006), Allo c’est moi ([avec la Partouze], 2008).