En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yeshayahou Leibovitz

Philosophe israélien (Riga 1903-Jérusalem 1994).

Après des études à Berlin, il s'installe en Palestine en 1935. Titulaire de cinq doctorats (physique, philosophie, médecine, histoire et biologie), il devient professeur de chimie à l'université hébraïque de Jérusalem. Spécialiste du philosophe judéo-espagnol du Moyen Âge Maïmonide, il participe à l'élaboration de l'Encyclopaedia hebraïca. Sioniste convaincu, il sert pendant dix ans dans la Haganah, l'armée juive clandestine, durant l'occupation britannique. Il participe à toutes les guerres du jeune État d'Israël et s'intéresse à la vie publique israélienne. D'abord partisan d'un État selon la Torah, ses positions de plus en plus critiques vis-à-vis du monde politique israélien l'amènent à souhaiter la séparation de la religion et de l'État. Cette vision du judaïsme le conduit à s'insurger contre l'occupation de la Cisjordanie, arguant qu'elle risque de corrompre le judaïsme. En 1993, une commission indépendante d'intellectuels lui décerne le Prix Israël, la plus haute distinction dans le domaine des arts, des sciences et des lettres, mais il y renonce devant l'émotion provoquée dans l'opinion publique. Bien qu'à la retraite depuis plus de vingt ans, il continuait d'enseigner. Il a publié notamment : la Torah et les commandements de notre temps (1954), Foi, histoire et valeurs (1982), Juifs, judaïsme et État d'Israël (1985), À propos du monde et de ce qui le remplit (1988).