En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Marie Gabriel de Lattre de Tassigny

Maréchal de France (Mouilleron-en-Pareds, Vendée, 1889-Neuilly-sur-Seine 1952).

Blessé quatre fois au cours de la Première Guerre mondiale, il sert ensuite au Maroc de 1921 à 1926. Chef d'état-major de la Ve armée en Alsace (1939), il prend la tête de la 14e division d'infanterie avec laquelle il se distingue dans la région de Rethel (mai-juin 1940). Il est arrêté pour avoir protesté contre la violation de la zone libre (novembre 1942). Condamné à dix ans de prison, il réussit à s'évader et rejoint Alger (septembre 1943). Il conduit en 1944 la Ire armée française de Saint-Tropez au Rhin et au Danube et signe, le 8 mai 1945 pour la France, l'acte de reddition des armées allemandes à Berlin. Inspecteur général de l'armée en juillet 1945, il prend les fonctions de commandant en chef des forces terrestres de l'Union occidentale dans le cadre du traité de Bruxelles (1948). Haut-commissaire et commandant en chef en Indochine (1950-1952), il y rétablit la situation des forces de l'Union française. Il reçut le maréchalat à titre posthume.