En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Shu Qingchun, dit Lao She

Écrivain chinois (Pékin 1899-Pékin 1966).

Professeur de chinois à Londres, Harvard et en Chine, il est considéré comme un des meilleurs représentants de la littérature moderne et populaire chinoise par ses romans (Journal de la cité des chats, 1930 ; Quatre Générations sous le même toit, 1953), et son théâtre (le Bourbier de la barbe du dragon, 1951 ; la Maison de thé, 1957). Après avoir exercé une grande activité politique et culturelle, il se suicida pendant la Révolution culturelle.