En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Robert Lamoureux

Acteur, cinéaste, auteur de pièces de théâtre et chansonnier français (Paris 1920-Boulogne-Billancourt 2011).

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Robert Lamoureux entame une carrière de comique populaire au cabaret, puis au music-hall. Avec sa silhouette élégante, sa voix nasillarde et son humour gouailleur, il connaît un franc succès grâce à son sketch Papa, maman, la bonne et moi qui est décliné en chanson et en films signés Jean-Paul Le Chanois (Papa, maman la bonne et moi, 1954 et Papa, maman, ma femme et moi, 1956). Puis il incarne un Arsène Lupin au verbe acéré sous la caméra de Jacques Becker (les Aventures d’Arsène Lupin, 1957) et d’Yves Robert (Signé Arsène Lupin, 1959).

Son passage à la réalisation attire le grand public, mais pas les critiques. Il se spécialise dans les vaudevilles militaires marqués par un humour très gaulois (Impossible… pas français, 1974 ; Opération « Lady Marlène », 1975) et sa trilogie sur la « 7e compagnie » fait rire la France avec beaucoup de légèreté (Mais où est donc passée la 7e compagnie, 1973 ; On a retrouvé la 7e compagnie, 1975 ; la Septième Compagnie au clair de lune, 1977).

Au théâtre, Robert Lamoureux mène également une carrière mémorable en servant des comédies de Sacha Guitry, Georges Feydeau ou Jules Romains. Il écrit et joue dans ses propres pièces dès 1958 (La Brune que voilà) et devient une figure du théâtre de boulevard.