En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Maximilien, comte Lamarque

Général et homme politique français (Saint-Sever 1770-Paris 1832).

Enrôlé en 1792, capitaine en 1793, il se distingue à l'armée des Pyrénées en s'emparant de Fontarabie (août 1794). Après avoir servi à l'armée du Rhin, il est général de brigade en 1801. À l'armée de Naples en 1806, il devient chef d'état-major du roi Joseph en 1807, et s'empare de Capri en octobre 1808. Chef d'état-major de Murat, il s'illustre à l'armée d'Italie pendant la campagne de 1809. Passé en Espagne en 1811, il y remporte de brillants succès, notamment à Tarragone en août 1813. Napoléon lui confie pendant les Cent-Jours la mission de contenir le soulèvement de la Vendée.

Proscrit en juillet 1815, il est autorisé à rentrer en France en octobre 1818. Après plusieurs échecs, il est élu député des Landes (1828). Il siège à gauche et son talent oratoire en fait l'un des chefs de l'opposition. Il meurt du choléra, le 1er juin 1832, et ses obsèques donneront lieu à l'insurrection républicaine des 5 et 6  juin.

Pour en savoir plus, voir l'article monarchie de Juillet.