En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lenny Kravitz

Lenny Kravitz
Lenny Kravitz

Chanteur, batteur, pianiste, guitariste et compositeur de rock et de pop américain (New York, 1964).

Le futur chantre du « revival sixties » des années 1980 naît de l'union de Sy Kravitz, journaliste et producteur à la chaîne de télévision NBC, et de l'actrice afro-américaine Roxie Roker. Il grandit à New York entre les quartiers chics de l'est de Manhattan et la rude ambiance des rues de Bedford-Stuyvesant. Le jeune Lenny se nourrit de jazz et de musique classique, avant de se tourner résolument vers les plus grands du rhythm and blues, de la soul et du gospel. Autant d'ingrédients qui forgeront son style et son succès. Celui que certains surnommeront « le Fossoyeur du rock » — en réaction à des influences parfois trop évidentes — compte un nombre impressionnant d'idoles. Au premier rang, Jimi Hendrix, auquel il fait souvent explicitement référence (Are You Gonna Go My Way), et John Lennon, dont il a bien digéré les compositions. On retrouve également dans son panthéon Bob Marley et ses dreadlocks, Stevie Wonder et son talent de multi-instrumentiste. Lenny lui-même joue de la batterie, de la guitare, du piano et réalise ses disques presque seul.

Dreadlocks et post-psyché. Son premier album, Let Love Rule (1989), auquel participe son ami et ingénieur du son Henry Hirsch (claviers, basse), donne naissance à plusieurs succès commerciaux : I Build This Garden For Us, Be et Mr Cab Driver. Lenny Kravitz incarne alors un retour à la période Peace & Love (fin 1960-début 1970. Dans un monde de la pop music déchiré entre Prince et Michael Jackson, Lenny Kravitz fait figure de puriste — et il fait d'ailleurs l'effort d'enregistrer sur du matériel d'époque. Tout le monde le réclame. Madonna elle-même le convie à écrire pour elle ; Justify My Love (1990) devient un hit mondial. En 1991, Lenny compose pour Vanessa Paradis un album éponyme très kitsch. À son tour, il sait s'entourer : le second album, Mama Said (1991), voit la participation de Slash (de chez Guns N'Roses) à la guitare, du fidèle Henry Hirsch et de Sean Lennon (le deuxième fils de son idole) au piano. Are You Gonna Go My Way ? (1993), peuplé de riffs hendrixiens à outrance, représente le travail d'un groupe, Lenny approfondissant la collaboration avec les musiciens qui l'accompagnent sur scène. Ce troisième album se veut une réponse à tous ceux qui l'accusent d'être un simple recycleur des monuments du rock. Et, en 1995, il fait, avec Circus, ce terrible aveu : « Rock'n'Roll Is Dead. ».