En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kim Il-sung ou Kim Il-song

Kim Il-sung, affiche
Kim Il-sung, affiche

Maréchal et homme d'État coréen (Mangyongdae, près de Pyongyang, 1912-Pyongyang 1994).

Réfugié en Mandchourie en 1927, Kim Il-sung entre au parti communiste dès 1931 et organise l'armée populaire de libération en lutte contre l'occupant japonais (1931-1945).

Passé en URSS au début des années 1940, il revient en Corée en 1945, au moment où l'armée soviétique occupe la moitié nord du pays.

Élu secrétaire général du parti communiste en 1945, Kim Il-sung fonde en 1946 le parti du Travail de Corée (dont il sera secrétaire général à partir de 1966). Nommé président du Comité populaire provisoire de la Corée du Nord en 1946, il mène une campagne contre le gouvernement de Syngman Rhee et, en 1948, devient Premier ministre de la jeune République populaire démocratique de Corée. Il abandonne ce poste en 1972, après avoir été élu président de la République à la suite de l'adoption d'une nouvelle Constitution (27 décembre 1972). Il est ensuite réélu en 1977, 1986 et 1990. Il est également président du Comité populaire central, centre de tous les rouages constitutionnels.

En octobre 1980, le VIe Congrès du parti du Travail a désigné son fils, Kim Jong-il, pour lui succèder ; ce dernier meurt en 2011. En 1998, Kim Il-song est déclaré dans la Constitution « président éternel » de la Corée du Nord.

Pour en savoir plus, voir l'article République populaire démocratique de Corée.