En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Anatoli Ievguenievitch Karpov

Joueur d'échecs russe (Zlatooust, Oural, 1951).

Champion du monde en 1975, 1978 et 1981, il voit sa suprématie contestée par Kasparov à partir de 1985.

Anatoli Karpov, qui apprit à jouer aux échecs dès l'âge de quatre ans, fit très vite montre d'un talent hors du commun. Il avait quinze ans lorsque la Fédération soviétique l'envoya disputer en Tchécoslovaquie un tournoi que l'on croyait réservé aux juniors. En fait, c'était un tournoi d'adultes qu'il remporta. Ensuite, les succès s'enchaînèrent.

Champion d'Europe junior et champion du monde junior en 1969, il devint grand maître international en 1970. C'est lui qui fut désigné pour rencontrer Fischer afin de laver l'outrage subi par l'Union soviétique en 1972 à Reykjavík, quand Spasski avait perdu son titre face à l'Américain. Mais Fischer ne fut pas au rendez-vous, et Karpov fut sacré champion du monde par forfait.

Dès lors, il joua sans discontinuer, obtenant le plus beau palmarès jamais réalisé par un champion d'échecs. Il détient à ce jour le record du nombre de tournois gagnés.

Après Kortchnoï, entré en dissidence et qu'il battit par deux fois, son nouveau challenger, en 1984, s'appelait Kasparov. Le match fut interrompu après quarante-huit parties. On le disait « K.‑O. debout », mais il n'en menait pas moins par 5 à 3.

À l'issue d'un nouveau match, organisé à la fin de 1985, Kasparov devint champion du monde. Quatre autres matches devaient par la suite opposer encore les deux adversaires, Kasparov dominant dans l'ensemble.

En 1992, Kasparov ayant rompu avec la FIDE, le titre redevint vacant. Karpov le reprit contre Timman en 1993.

1994 vit l'une de ses plus belles victoires : il triompha au tournoi de Linares en précédant Kasparov et les meilleurs joueurs mondiaux de 2,5 points ! En 1996, il disposa aussi facilement de Gata Kamsky et, en janvier 1998, il battit Anand dans un championnat du monde nouveau style, par élimination directe. (échecs.)