En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mauricio Kagel

Compositeur argentin (Buenos Aires 1931-Cologne 2008).

En 1957, il s'installe en Allemagne (Cologne). Il dirige depuis 1969 l'Institut pour la musique nouvelle et les Cours de musique nouvelle de Cologne. Kagel cultive l'humour, et reste un de ceux qui ont le plus contribué à élargir le matériau sonore (sons électroacoustiques et d'origines très diverses) et à relier la musique aux autres arts. Parmi ses œuvres, souvent empreintes d'une sorte de néodadaïsme et comportant un élément visuel (« théâtre instrumental »), on peut citer : Hétérophonie pour orchestre (1961) ; Staatstheater, antiopéra (Hambourg, 1971) ; Mare nostrum (1975), qui imagine la conquête du bassin méditerranéen par une tribu d'Amazonie ; Die Erschöpfung der Welt (1978) ; Aus Deutschland (1981) ; Mitternachtstück (1981), sur des textes du journal de Robert Schumann ; la Tradition orale (1983) ; Quolibet (1986-1988), pour voix de femme et orchestre ; Idées fixes (1989), rondo pour orchestre de chambre. On lui doit aussi un film, Ludwig van (1969), hommage corrosif à Beethoven pour son bicentenaire.