En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Jouzel

Géochimiste et climatologue français (Janzé 1947).

Diplômé de l'École supérieure de chimie industrielle de Lyon (1968), docteur de 3e cycle en chimie physique (1973), docteur ès sciences (1974), il est d’abord ingénieur de recherche au Laboratoire de géochimie isotopique du CEA, à Saclay, à partir de 1974, puis responsable de ce laboratoire de 1986 à 1991. Il devient ensuite adjoint au directeur du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement, à Grenoble (1989-1995), adjoint au directeur (1991-1996), puis directeur (1997) du Laboratoire de modélisation du climat et de l’environnement, responsable du groupe « Climat » du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (1998-2000) et directeur de l’Institut Pierre-Simon Laplace (depuis 2001). Il est, par ailleurs, membre du Comité français de l’environnement polaire depuis 1994, membre du Comité consultatif des sciences de la planète depuis 1999 et président du conseil d’administration de l’Institut polaire français Paul-Émile Victor (IPEV) depuis 2000.

Ses premiers travaux ont porté sur la caractérisation des isotopes de l'eau, et tout spécialement l’étude de la variation de leurs concentrations dans l'atmosphère, les précipitations et la cryosphère. Il s'est aussi intéressé au développement de modèles isotopiques plus complexes fondés sur l'utilisation de modèles de circulation générale de l'atmosphère, ainsi qu'à leur application en vue d'une interprétation correcte des enregistrements isotopiques obtenus dans les glaces polaires. Il est ainsi devenu un spécialiste de la reconstitution des climats du passé à partir de l’analyse des glaces polaires. En 2002, il a été lauréat, avec Claude Lorius, de la médaille d’or du CNRS, pour leurs travaux sur l'étude des archives glaciaires conservées au sein des calottes polaires, notamment en Antarctique. Les deux chercheurs ont, pour la première fois, mis en évidence le lien entre teneur en gaz à effet de serre et évolution du climat grâce à l'analyse des bulles d'air présentes dans la glace. Leurs travaux ont contribué à la prise de conscience de l'influence potentielle des activités humaines sur l'évolution future du climat de la Terre.

Jean Jouzel est devenu l’un des experts mondiaux de l’évolution du climat. Membre du comité scientifique du Programme international biosphère-géosphère, de 1988 à 1995, il est, depuis 1994, représentant français auprès du Groupe intergouvernemental pour l’étude du changement climatique (GIEC), auquel a été décerné (conjointement avec l’Américain Al Gore) le prix Nobel de la paix en 2007.