En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Michael Johnson

Michael Johnson
Michael Johnson

Athlète américain (Oak Cliff, Dallas, 1967).

Michael Johnson est probablement l'un des plus grands coureurs de l'histoire du sprint long. Il a pendant dix ans dominé ces disciplines sans partage, accumulant les titres et accomplissant des performances chronométriques exceptionnelles. Sprinter hors normes, dans la lignée de Tommie Smith, Michael Johnson se singularise par une morphologie très particulière : long buste et jambes relativement courtes, qui donne à sa foulée une haute fréquence, un peu mécanique.

L'année 1991 lui vaut son premier titre de champion du monde sur 200 m. L'année suivante, malade, il rate en partie les jeux Olympiques de Barcelone, mais en revient néanmoins avec la médaille d'or du relais 4 × 400 m, assortie d'un splendide record du monde. En 1993, il est champion du monde du 400 m et du 4 × 400 m. En 1995, il est triple champion du monde, sur 200 m, 400 m et 4 × 400 m.

En 1996, lors des jeux Olympiques d'Atlanta, Michael Johnson remporte le 200 m et le 400 m, réalisant un doublé rare (à ce jour, outre Johnson, seules l'Américaine Valerie Briscoe-Hooks, en 1984, et la Française Marie-José Pérec, en 1996, l'ont réussi). Il complète cet exploit par un extraordinaire record du monde (19 '' 32 au 200 m). Les Championnats du monde suivants lui permettent de remporter trois nouveaux titres : 400 m et 4 × 400 m en 1997 et 400 m en 1999 (il bat à cette occasion le record du monde de la distance en 43 '' 18), ce qui en fait l'athlète le plus titré de l'histoire des Championnats du monde, devant Carl Lewis (huit titres). En 2000, aux Jeux de Sydney, il a de nouveau obtenu les titres olympiques du 400 m et du 4 × 400 m. Il rend cette cinquième et dernière médaille d'or olympique en 2008, à la suite des déclarations de dopage de l'un de ses coéquipiers.

Son record du monde du 200 m n'a été battu qu'en 2008, par le Jamaïquain Usain Bolt, aux jeux Olympiques de Pékin. Johnson détient toujours le record du monde du 400 m. Outre ses records du monde en plein air, il est détenteur du record du 400 m en salle (44 '' 63). [→ athlétisme.]