En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean de Jandun

Théologien français, défenseur de l'averroïsme latin (Jandun [aujourd'hui dans le département des Ardennes] 1280-Todi 1328).

Professeur à la Sorbonne, il écrivit des commentaires sur la Physique (In libros Aristotelis De coelo et mundo quae estant quaestiones subtilissimae) et la Métaphysique (Questiones in duodecim librosmetaphysicae Aristotelis) d'Aristote, ainsi que sur le De substantiae mundi d'Averroès. Condamné par le pape Jean XXII pour sa collaboration au Defensis pacis de Marsile de Padoue, traité qui s'opposait à l'autoritarisme pontifical et affirmait la pleine souveraineté des princes et leur droit de contrôler la vie de l'Église, il trouva refuge, avec Marsile et Guillaume d'Ockham, à la cour de Louis IV de Bavière qui le nomma évêque de Ferrare (1328). Il mourut avant d'occuper son siège épiscopal.

Parmi ses autres ouvrages, on peut encore citer : Quaestio de habitu intellectus, Quaestio de infinitate vigoris Dei, Quaestio de notioritate universalium, etc. On lui doit également un curieux opuscule à la gloire de Paris (De laudibus Parisius).