En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Michel Jazy

Athlète français (Oignies 1936).

Athlète dynamique, Michel Jazy fut à l'origine du renouveau du demi-fond français. Il termina deuxième du 1 500 m olympique à Rome (1960) derrière l'Australien Herbert Elliott, à l'issue d'une course formidable animée par Michel Bernard, l'autre finaliste français, qui la plaça sur les bases du record du monde. Il ne fut jamais champion olympique, terminant quatrième du 5 000 m aux Jeux de Tokyo en 1964, mais il enleva deux titres de champion d'Europe : celui du 1 500 m à Belgrade en 1962 et celui du 5 000 m à Budapest en 1966. Il fut le vainqueur du National (cross country) en 1965 et 1966. Il battit en 1965, à Helsinki, après une course fantastique, Clarke et Reino sur le 5 000 m en 13 minutes 27 '' 6/10. Il a détenu les records du monde du mile, alors détenu par Snell (3 minutes 53 '' 6/10, en 1965), du 2 000 m (4 minutes 56 '' 2/10), du 3 000 m (7 minutes 49 '', 1965), du 2 miles (8 minutes 22 '' 6/10) et du relais 4 × 1 500 m (14 minutes 49 '', 1965, avec Vervoort, Nicolas et Wadoux) et le record d'Europe du 1 500 m en 3 minutes 36 '' 3/10. Dans sa carrière, il a battu 9 records du monde, 17 records d'Europe et 47 records de France. Au cours du seul mois de juin 1965, il a amélioré les records du monde du mile, du 2 miles, du 3 000 m, du relais 4 × 1 500 m (avec Vervoort, Nicolas et Wadoux) et le record d'Europe du 5 000 m. (→ athlétisme.)