En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wilhelm von Humboldt

Linguiste et homme politique allemand (Potsdam 1767-Tegel 1835).

Ambassadeur de Prusse à Rome, à Vienne et à Londres, directeur de l'Instruction publique et fondateur de l'université de Berlin (1810), plénipotentiaire au congrès de Prague (1815), enfin ministre d'État en janvier 1819, il se retire de la vie publique en décembre 1819 à cause de ses idées libérales et se consacre à la science. Partant de l'examen de langues aussi variées que le sanskrit, le chinois, le basque, le hongrois, le birman, le kawi, le japonais, les langues sémitiques, il a cherché à dépasser le cadre de la grammaire comparée pour constituer une anthropologie générale : chaque langue est, selon lui, un reflet et une projection de la vision du monde du peuple qui la parle. Le langage, d'autre part, est une propriété innée, inhérente à l'esprit humain : c'est « l'organe qui forme la pensée ». Son œuvre principale Sur la différence de structure des langues humaines ne sera publiée qu'après sa mort en 1836. Son influence, considérable de son vivant, s'est éteinte avec lui, mais son œuvre connaîtra un regain d'intérêt au xxe s. (Croce, Whorf, Cassirer, Chomsky).