En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thor Heyerdahl

Explorateur et navigateur norvégien (Larvik, Norvège, 1914-Colla Michari, Italie, 2002).

Auteur d'une théorie selon laquelle les îles de la Polynésie auraient pu être originellement colonisées par des peuples venus d'Amérique du Sud (et non seulement d'Asie du Sud-Est), il voulut démontrer cette possibilité en traversant le Pacifique sud à bord d'une réplique d'une embarcation amérindienne. Parti du Pérou le 27 avril 1947, accompagné de cinq équipiers à bord d'un radeau en balsa baptisé Kon-Tiki (d'après le nom de l'ancien dieu du Soleil en Polynésie), porté par le courant de Humboldt et poussé par les alizés, il aborda le 7 août suivant sur le récif corallien de l'atoll de Raroia, dans l'archipel des Tuamotu.

Porté par la renommée mondiale que lui valurent le succès du film documentaire réalisé pendant l'expédition, qui obtint un Oscar, et du récit (l'Expédition du Kon-Tiki), traduit en soixante langues, de cette traversée, Heyerdahl se spécialisa dès lors dans l'histoire des migrations humaines préhistoriques. En 1970, voulant démontrere qu'Égyptiens et Phéniciens étaient capables de voyager jusqu'en Amérique, il partit des côtes égyptiennes sur un autre radeau de papyrus, le Râ II, traversa l'Atlantique et aborda aux Antilles après 6 100 km de navigation en cinquante-sept jours. De même, en 1977, à bord d'un bateau de type mésopotamien, le Tigris, il tenta de prouver que les Sumériens, par la seule force du vent et des courants, auraient pu partir de Bassora (aujourd'hui Basra, en Iraq) et atteindre l'Inde et l'Afrique.