En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Henry

Compositeur français (Paris 1927).

Il s'est entièrement consacré à la musique électroacoustique, genre dont il est un des pionniers. En 1949, il rejoint Pierre Schaeffer, avec qui il produit quelques œuvres marquantes : Bidule en « ut » (1949), Symphonie pour un homme seul (1950) et Orphée 51 (1951). Chef des travaux (1950-1958) au Groupe de musique concrète fondé par P. Schaeffer, il fonde ensuite le studio Apsome. En 1955, il entame une collaboration suivie avec Maurice Béjart. Il conquiert un vaste public avec la Noire à soixante (1961) et Variations pour une porte et un soupir (1963). Suivront notamment Messe pour le temps présent (sur une chorégraphie de M. Béjart, 1967), l'Apocalypse de Jean (1968), oratorio en forme d'immense fresque (recréé en 1990 sous le titre la Grande Apocalypse), et Ceremony (1969), où se rejoignent pop music et électroacoustique, Futuristie (1975), Noces chymiques (1980), Hugo-Symphonie (1985), le Livre des morts égyptien (1990), Tam-tam du merveilleux (2000).