En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mika Hakkinen

Coureur automobile finlandais (Helsinki 1968).

Mika Hakkinen fait ses débuts en F1 en 1991 dans l'équipe Lotus, après de multiples titres nationaux et victoires en karting, Formule Ford et F3 britannique. Il prouve son talent en marquant des points dès sa troisième course, au volant d'une monoplace au comportement difficile. Il saisit sa chance à la fin de la saison 1992, en signant avec la prestigieuse équipe McLaren. Pilote de réserve en 1993, il ne dispute cette saison-là que trois courses au côté d'Ayrton Senna, qu'il parvient pourtant à devancer en qualifications. Hakkinen devient titulaire en 1994, année qu'il termine à la quatrième place du championnat. En 1995, lors du dernier Grand Prix de la saison, il est victime d'une terrible sortie de piste et reste trois jours dans le coma, entre la vie et la mort. Sorti miraculé de cette épreuve, il reprend le volant de sa monoplace dès la première course de 1996 et montre à tous qu'il n'a rien perdu de sa vélocité ni de sa hargne. C'est en 1997 qu'il remporte son premier Grand Prix, à Jerez (Espagne). Disposant d'une voiture très compétitive en 1998, Mika Hakkinen mène le championnat de la première à la dernière course, remportant huit épreuves – dont le célèbre Grand Prix de Monaco – et coiffant la couronne mondiale à Suzuka, au Japon, lors de la dernière épreuve. Il a conquis un deuxième titre de champion du monde des pilotes en 1999, sur McLaren-Mercedes. (→ compétition automobile).