En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

sainte Hélène

en latin Flavia Julia Helena

Sainte Hélène
Sainte Hélène

Mère de l'empereur Constantin (Drepanum, Bithynie, milieu du iiie s.-Nicomédie ? vers 335 ?).

Humble fille d'aubergiste, elle devint la concubine de Constance Ier Chlore qui la répudia en 289. Elle fut la mère de Constantin, qui la nomma augusta et sur qui elle exerça une influence considérable. Elle pourrait avoir inspiré la politique religieuse du règne.

Vers la fin de ses jours, en 326, elle entreprit un grand pèlerinage en Palestine, où elle semble être allée dans l'intention d'expier le crime de Constantin, qui venait de faire périr Crispus et Fausta. Elle fit fouiller la grotte du Saint-Sépulcre et entreprendre la construction d'une basilique à proximité. Elle construisit d'autres églises, au moins à Bethléem et à Mambé. Une légende tardive lui attribue la découverte de la croix du Christ.

Son mausolée, colossal, circulaire, qui s'élève près de Rome sur la via Labicana, est connu sous le nom de Pignattara. On a trouvé non loin un fabuleux sarcophage de porphyre sculpté qui devait être destiné à Constance et à Hélène.

L'abbaye de Hautvillers, près de Reims, se vantait, dès le ixe siècle, de posséder ses reliques. Son culte s'est fortement répandu en Angleterre. Fête le 18 août.

Pour en savoir plus, voir l'article Rome antique : l'Empire romain (27 avant J.-C.-476 après J.-C.).