En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abdullah Gül

Homme d'État turc (Kayseri, Cappadoce, 1950).

Économiste au siège de la Banque islamiste de développement en Arabie saoudite, il est élu, de retour en Turquie, député du Refah (1991), avant d'être ministre d'État et porte-parole du gouvernement Erbakan (1996-1997). Après l'interdiction du Refah pour « activités antilaïques » en 1998, il rejoint le Fazilet, également interdit, avant de créer en 2001, avec Recep Tayyip Erdoğan, le parti de la Justice et du Développement (AKP) dont il devient le numéro deux. Nommé Premier ministre à la suite de la victoire de l'AKP aux élections législatives en 2002, il est ensuite vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères (2003-2007). Candidat de l'AKP à la présidence de la République, il est élu par le Parlement en 2007. En août 2014, il laisse sa place à R. T. Erdoğan, vainqueur, avec près de 52 % des voix, de la première élection présidentielle au suffrage universel direct.

Pour en savoir plus, voir l'article Turquie : histoire.