En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hailé Gébrésélassié

Hailé Gébrésélassié, Sydney, 2000
Hailé Gébrésélassié, Sydney, 2000

Athlète éthiopien (Assella, province d'Arsi, Éthiopie, 1973).

Cet athlète de petite taille (1,64 m), à la foulée bondissante, est un spécialiste de la course de fond, qui a brillé du 1 500 m au marathon.

Fils d'un gardien de troupeau, né dans une famille de dix enfants et destiné à être berger, il parcourait en courant jusqu'à 14 km par jour pour aller de la hutte familiale à son école. Il a découvert l'athlétisme en écoutant à la radio les jeux Olympiques de Moscou, en 1980, et les victoires de son compatriote Miruts Yfter sur le 5 000 m et sur le 10 000 m. Il dispute sa première course hors de son pays, en Europe, lors des Championnats du monde de cross à Anvers, en Belgique, dans la catégorie juniors, en 1991, où il termine huitième. En 1992, il réalise le doublé 5 000 m – 10 000 m lors des Championnats du monde juniors à Séoul, en Corée du Sud.

Il a dominé le 10 000 m entre 1993 et 2000, remportant deux titres olympiques (en 1996, aux Jeux d'Atlanta, et en 2000, aux Jeux de Sydney) et quatre titres de champion du monde (en 1993, 1995, 1997 et 1999). Il a été aussi champion du monde en salle du 3 000 m (en 1997, en 1999 et en 2003) et du 1 500 m (en 1999). Il a battu à quatre reprises le record du monde du 5 000 m, égalant en cela l'Australien → Ron Clarke, le dernier en 12 minutes 39 '' 36 en 1998. Il a aussi battu le record du monde du 10 000 m (en 26 minutes 22 '' 75 en 1998). Il fut le premier coureur à passer à la fois sous la barre des 13 minutes au 5 000 mètres et sous celle des 27 minutes au 10 000 mètres.

Après 2000, il est dominé sur la piste par son compatriote → Kénénisa Békélé et il se tourne vers les courses sur route de longue distance. Il termine troisième de son premier marathon, celui de Londres, en 2002. Il bat ensuite plusieurs records du monde : ceux du 20 km puis du semi-marathon lors de la même tentative, en 2006 (en 55 minutes 48 '' et 58 minutes 55 ''), ceux du 20 000 m et de l’heure sur piste lors de la même tentative, en 2007 (en 56 minutes 26 '' et 21 km 285) et à deux reprises celui du marathon (en 2007, en 2 heures 4 minutes 26 '', puis en 2008, en 2 heures 3 minutes 59 ''). Il détient toujours les records du monde du 10 km (sur route), du 20 000 m (sur piste), du 20 km (sur route), de l’heure (sur piste), du 30 km (sur route) et du marathon. Il a battu au total vingt-six records du monde, un nombre inégalé dans l'histoire de la course à pied : onze records en plein air, huit sur route et sept en salle.

Son palmarès et sa longévité (sa carrière s'étale sur plus de vingt ans) le font entrer, avec le Finlandais → Paavo Nurmi et le Tchèque → Emil Zátopek, parmi les meilleurs coureurs à pied de tous les temps. (→ athlétisme.)