En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ennio Flaiano

Écrivain et critique italien (Pescare 1910-Rome 1972).

Doté d'un esprit âpre et mordant, Ennio Flaiano personnifie mieux que quiconque la tendance de la littérature italienne d'après guerre. Il est surtout connu du grand public grâce à son roman le Chemin de traverse (Tempo di uccidere, 1947). L'ensemble de sa production est caractérisé par une incomparable veine satirique et par un sens du grotesque très prononcé. Après son premier roman, viendront Journal nocturne (1956), Una e una notte (1959), Il gioco e il massacro (1970), Ombre bianche (1972) et Autobiographie du bleu de Prusse (1972, posthume).

Ses débuts au théâtre remontent à 1946 avec l'acte unique de La guerra spiegata ai poveri. Après La donna nell'armadio (1957), Flaiano écrit les sept actes de Un marziano a Roma (1960) pour la compagnie Gassman.

En tant que scénariste, il collabore notamment avec Mario Monicelli, Mario Soldati, et surtout Rossellini (Rome ville ouverte et Où est la liberté ?) et Fellini (les Feux du music-hall, la Dolce Vita, Huit et demi et Juliette des esprits). On ne découvrit qu'après sa mort l'ambitieux Progetto Proust (1989), écrit pour l'adaptation cinématographique de la Recherche du temps perdu.

Ses interventions en tant que critique cinématographique ont été recueillies dans les trois volumes de Lettere d'amore al cinema (1939-1951).